•  Nous joindre: (819) 986-7470
Journée d'élection municipale, le dimanche 5 novembre, de 10h à 20h. Pour les électeurs des districts du Lièvre, du Lac Donaldson et du Plateau, veuillez vous présenter au 870, chemin Donaldson à L'Ange-Gardien. Pour les électeurs des districts Glen-Almond, Arpents-Verts et Carrière veuillez vous présenter au 1177, Route 315 à L'Ange-Gardien // Le samedi, 4 novembre cueillette des résidus verts porte-à porte. Veuillez nous faire parvenir par courriel votre demande à adm@municipalitedelangegardien.com ou laisser un message au 819-986-7470 poste 303.
Avis public de la municipalité de L'Ange-Gardien​ Territoire bien protégé - Service de protection contre l’incendie et premiers répondants. Contactez le 911 pour une urgence Mairie sise - Services d’administration et d’urbanisme - Salle communautaire Parc d'amusement - 5 parcs répartis sur le territoire Activité culturelle « Traces » sur le site Champboisé

Développement durable

Votre installation septique

--

Où l'eau va-t-elle?

Savez-vous où va l'eau lorsque vous videz l'évier ou tirez la chasse d'eau de la toilette? Si vous habitez en ville, les eaux usées sont acheminées vers le réseau d'égouts municipal, pour aboutir à la station d'épuration. Si vous habitez dans une zone rurale ou une petite collectivité, il est probable que vous fassiez partie du quart des Canadiens dont les eaux usées sont traitées par une installation septique (aussi appelée installation d'assainissement autonome). Une installation septique traite les eaux usées sur votre propre terrain et évacue l'effluent qui en résulte dans les eaux souterraines (voir la figure 1).

Figure 1 : Recyclage des eaux usées pour une installation autonome (Source : Éric Brunet, Centre ontarien des eaux usées rurales, Université de Guelph)

Comment fonctionne mon installation septique?

Lorsqu'elle fonctionne bien, l'installation septique reçoit toutes les eaux usées produites par un ménage (par l'utilisation des toilettes, de la douche, des éviers, du lave-vaisselle, de la laveuse, et le reste.) et les traite suffisamment pour que l'effluent soit sans danger avant de retourner vers les eaux souterraines. Une installation septique est habituellement constituée d'une fosse septique et d'un lit filtrant appelé champ d'épuration.

La fosse septique

La fosse septique a pour but de séparer les solides des liquides et d'amorcer la décomposition des matières organiques présentes dans les eaux usées. Il s'agit d'un contenant étanche en béton, en polyéthylène ou en fibre de verre qu'on enfouit dans le sol. Dans le passé, la fosse était parfois faite en acier ou en bois (si vous possédez une fosse en acier, elle est sans doute perforée par la rouille et vous devrez la remplacer; si elle est en bois, elle est sûrement pourrie et devra aussi être remplacée). Les dimensions de la fosse varient en fonction de la taille de la maison (c'est-à- dire le nombre de chambres) et de la quantité d'eau utilisée par les occupants. Le plus petite a un volume de 2 300 m³ ou 500 gallons dans la province du Québec. Les vieilles fosses peuvent être plus petites que celles qui sont installées de nos jours et elles peuvent avoir plus d'un compartiment selon l'endroit et le moment où elles ont été mises en terre.

À mesure que les eaux usées de la maison entrent dans la fosse septique, leur débit est ralenti, de sorte que les solides les plus lourds se déposent au fond et les matières plus légères flottent à la surface (voir la figure 2). Les solides accumulés au fond de la fosse s'appellent les « boues », et les solides plus légers (graisses et gras) qui s'agglutinent en surface forment des couches flottantes appelées « écume ». Les bactéries anaérobies, toujours présentes dans les eaux usées, digèrent une partie des solides organiques qui se trouvent dans la fosse. Les eaux usées clarifiées du milieu de la fosse se déplacent vers le champ d'épuration afin d'y subir un second traitement dans la couche de sol.

Figure 2 : Vue en coupe d'une fosse septique courante avec ouverture de visite et filtre d'effluent (Source : Éric Brunet, Centre ontarien des eaux usées rurales, Université de Guelph)

Le champ d'épuration

Les eaux usées partiellement traitées par la fosse septique se déversent dans le champ d'épuration (voir la figure 3). Le champ d'épuration se compose généralement d'un réseau de drains de distribution en plastique déposés dans des tranchées ou un lit de gravier par-dessus une couche de sol. Les vieilles installations étaient parfois réalisées avec des tuyaux d'argile au lieu de drains en plastique. Les dimensions, la conception et la disposition des champs d'épuration sont prévues par les codes et les règlements provinciaux et territoriaux et sont fondées sur le volume d'eaux usées produites, la capacité d'absorption des sols sous-jacents et la distance par rapport au niveau supérieur de la nappe phréatique ou à la couche restrictive. Les eaux usées peuvent se déplacer par gravité entre la fosse septique et les drains de distribution ou, lorsque c'est nécessaire, peuvent être recueillies par une station de pompage et ensuite être relevées vers le champ d'épuration.

Le champ d'épuration est un filtre aménagé à même le sol qui traite l'effluent de la fosse septique à l'aide de processus naturels. Les contaminants présents dans les eaux usées se composent de matières organiques solides et dissoutes (composés du carbone), de substances nutritives (azote et phosphore) et de bactéries et virus nocifs. Une pellicule biologique constituée de bactéries, qu'on appelle le lit bactérien, se forme au fond et sur les parois de chaque tranchée de distribution. C'est dans cette pellicule qu'une large part du traitement se produit. Les bactéries présentes dans le lit bactérien et dans le sol environnant se nourrissent de la matière organique qui se trouve dans les eaux usées et transforment l'azote ammoniacal, une substance toxique pour certaines espèces aquatiques, en nitrate qui est une forme moins toxique d'azote. Les bactéries et virus dangereux présents dans les eaux usées sont pour la plupart éliminés dans le champ d'épuration par filtration, par prédation (consommés par d'autres microbes) et par exposition à l'environnement. Le sol de certains champs d'épuration renferme du fer, de l'aluminium ou du calcium sont capables d'adsorber le phosphore transporté par les eaux usées. Les bactéries du sol qui se chargent du traitement ont besoin d'oxygène pour agir. C'est pourquoi le champ d'épuration doit être placé dans un sol non saturé par le ruissellement des eaux de surface ou par une nappe phréatique superficielle. Il ne doit pas non plus être asphalté ou recouvert de pavés, d'un patio, d'une remise, etc. Le sol du champ d'épuration doit être approprié afin de pouvoir retenir les eaux usées suffisamment longtemps pour que le traitement se fasse tout en permettant aux eaux usées de s'infiltrer dans le sol.

Figure 3 : Installation septique (Source : Éric Brunet, Centre ontarien des eaux usées rurales, Université de Guelph)

--

Que dois-je faire pour que mon installation septique continue de bien fonctionner?

Les ouvertures de visite – Maintenir l'accès à la fosse septique est la première mesure d'entretien régulier qu'il faut prendre. Dans le cas des fosses enterrées, les deux ouvertures de visite doivent être prolongées jusqu'à la surface du sol par des cheminées étanches et isolées contre le gel et être munies d'un couvercle étanche. (voir la figure 2). Dans l'éventualité où il faudrait accéder à la fosse en hiver, ces cheminées faciliteront grandement la tâche. Les cheminées peuvent être faites de plastique ou de béton et doivent être verrouillés pour prévenir toute entrée.

Le filtre d'effluent – Un filtre d'effluent est un accessoire relativement nouveau pour les fosses septiques. C'est un filtre simple qui, une fois installé à la sortie de la fosse septique, sert à éviter que de grosses particules solides s'échappent de la fosse pour atteindre le champ d'épuration. Un filtre d'effluent peut donc prévenir l'obturation prématurée du champ d'épuration. Il existe de nombreux types de filtre d'effluent dans le commerce; il est donc conseillé de consulter un entrepreneur local pour savoir quel filtre convient le mieux à votre installation. Les filtres d'effluent doivent aussi être nettoyés périodiquement, selon leur type et leurs dimensions ainsi que selon le volume d'eau utilisé par le ménage. Certains modèles de filtre peuvent être équipés d'une alarme qui retentit lorsque celui-ci doit être nettoyé.

Substances à ne pas jeter dans les tuyaux d'évacuation – Étant donné que les installations septiques ont besoin des micro-organismes pour la décomposition des déchets, il est important de ne pas les « empoisonner ». Même une petite quantité de peinture, de solvant, de décapant, de dissolvant de vernis à ongles ou de tout produit de nettoyage évacué ou versé dans les tuyaux peut tuer les bactéries qui décomposent les matières organiques dans les eaux usées. Les désinfectants ménagers, comme l'eau de Javel et les nettoyeurs de toilette, peuvent être utilisés avec modération sans nuire au bon fonctionnement de l'installation septique; toutefois, l'emploi immodéré des désinfectants peut détruire les bactéries de la fosse septique. Certains fabricants favorisent l'utilisation de certains produits pour nettoyer ou encore amorcer ou intensifier la digestion des boues. La plupart de ces produits ne sont pas très utiles; ils sont donc déconseillés. Évitez de jeter dans l'installation septique des substances qui ne se décomposent pas naturellement ou qui se décomposent très lentement (huiles, graisses et gras, couches jetables, tampons et leur contenant, condoms, essuie-tout, papiers mouchoirs, litière pour chats, matières plastiques, filtres à cigarette, marc de café, coquilles d'œuf et autres déchets de cuisine). Les broyeurs à déchets installés sous l'évier sont également à proscrire, à moins que la fosse septique et le champ d'épuration soient conçus pour absorber le surplus d'eau et de matières organiques associés à ces appareils.

Pourquoi surveiller ma consommation d'eau?

Chaque fois que vous évacuez de l'eau vers la fosse septique, une quantité égale d'eau se déplace vers le champ d'épuration. Plus les eaux usées demeurent longtemps dans la fosse septique, plus l'effluent est débarrassé des matières solides et organiques en suspension. En revanche, si l'eau passe trop rapidement à travers l'installation (lorsqu'un ménage utilise beaucoup d'eau), les solides n'auront pas le temps de se déposer au fond de la fosse avant que l'effluent n'atteigne le champ d'épuration. C'est pourquoi il faut, autant que possible, réguler la quantité d'eau évacuée dans l'installation septique. Par exemple, au lieu de faire toute la lessive le samedi, étalez le travail sur toute la semaine. Vous pouvez aussi réduire votre consommation d'eau en installant des dispositifs pour économiser l'eau sur les appareils sanitaires et en faisant fonctionner la laveuse ou le lave-vaisselle seulement lorsqu'ils sont remplis. Réparez les robinets qui fuient et soyez à l'affût des toilettes qui coulent (une toilette qui coule peut gaspiller une énorme quantité d'eau et peut lessiver la fosse septique). L'eau issue du drainage des fondations (pompe de puisard) et le condensat du générateur de chaleur ne doivent pas passer par l'installation septique. Vous pouvez aussi maîtriser la quantité d'eaux usées qui pénètrent dans l'installation et le moment où elles y entrent en utilisant une pompe de distribution qui dosera l'acheminement de l'effluent vers le champ d'épuration.

Comment devrais-je m'occuper du champ d'épuration?

Il est facile de s'occuper d'un champ d'épuration. Il n'y a vraiment rien à faire; plutôt, certaines choses à ne pas faire. Le champ d'épuration devrait être bien recouvert de gazon. Une bonne aération et un ensoleillement adéquat sont également propices à l'évaporation nécessaire. Ce qui signifie que vous devez éviter d'aménager des aires de stationnement, un patio, des courts de tennis, une terrasse ou une remise sur le champ d'épuration. En outre, il est important de laisser l'oxygène pénétrer dans le sol, car les bactéries qui traitent les eaux usées ont besoin d'oxygène pour survivre et fonctionner. Vous ne devez pas conduire de véhicule ou de machine sur le champ d'épuration, car leur poids pourrait écraser les drains ou compacter le sol. En hiver, vous ne devez pas non plus laisser des motoneiges circuler sur le champ d'épuration. La neige compactée en diminuerait l'effet isolant naturel, ce qui augmente les risques de gel des tuyaux. Ne plantez pas d'arbres ou d'arbustes près du champ d'épuration. Les racines de certains arbres, surtout les saules et les peupliers, s'étendent sur de longues distances pour atteindre l'eau et elles pourraient embourber et endommager les drains. Enfin, n'arrosez pas le gazon qui pousse sur le champ d'épuration et faites en sorte que tous les tuyaux d'évacuation de surface (comme les gouttières) se déversent loin du champ d'épuration. L'eau excédentaire pourrait nuire à la capacité du sol d'absorber et de traiter les eaux usées.

Le champ d'épuration d'une installation septique traditionnelle devrait durer au moins 20 ans. Toutefois, avec le temps, le milieu de croissance va obturer les drains et il faudra alors réparer ou remplacer le champ d'épuration.

Comment savoir s'il y a un problème dans mon installation septique?

Voici quelques signes que votre installation d'assainissement fait défaut :

  1. Le sol autour de la fosse septique et au-dessus du champ d'épuration est imbibé d'eau ou spongieux lorsqu'on y marche.
  2. Les toilettes, douches et éviers refoulent ou prennent plus de temps à se vider.
  3. Des  odeurs d'égout se dégagent parfois, surtout après une chute de pluie.
  4. Un liquide gris ou noir apparaît à la surface du gazon ou est refoulé dans les appareils sanitaires de la maison.
  5. La bactérie E. coli, indiquant la présence de coliformes fécaux, est trouvée dans un puits avoisinant ou dans un fossé de surface à proximité du champ d'épuration.
  6. L'eau dans la fosse septique atteint un niveau plus élevé que le conduit d'évacuation (ce qui signifie que l'eau s'accumule dans les drains de distribution) – il faut faire inspecter l'installation par un spécialiste (un vidangeur ou un installateur).
  7. Les eaux usées s'accumulent dans les drains de distribution – il faut faire inspecter l'installation par un spécialiste ou par un ingénieur.

Que dois-je faire si mon installation gèle?

Il peut arriver  que l'installation septique gèle pendent les temps froid lorsqu'il y a peu de neige au sol. Au début de l'hiver, on peut ajouter de la neige par-dessus celle qui recouvre déjà le champ. Autres possibilités : isoler le tuyau situé entre la maison et la fosse septique, ajouter des panneaux de styromousse au-dessus de la fosse septique et accroître le couvre-sol sur toute l'installation.

Une installation septique gèle habituellement pour trois raisons :

  1. Les tuyaux ne se vident pas suffisamment – toute eau stagnante peut geler dans les drains. Cette situation peut être causée par une mauvaise installation (la pente n'étant pas suffisante), par un tassement du sol ou par un soulèvement dû au gel. Dans ces cas, il faut excaver et remplacer la section de tuyau qui cause le problème.
  2. Une utilisation de l'eau peu fréquente – lorsqu'un filet d'eau coule continuellement dans les drains (à cause d'un robinet qui fuit ou d'une toilette qui coule), il se crée un film d'eau qui peut entraîner le gel complet des drains. Un faible débit d'eau (ou l'absence des occupants) pendant une longue période peut entraîner le gel de la fosse septique.
  3. Saturation de l'installation  – Si votre champ d'épuration est saturé d'eau (à cause d'une conception déficiente ou de l'obturation des drains), il pourrait geler dur. En pareil cas, la seule solution consiste à utiliser la fosse comme réservoir de rétention jusqu'au printemps, lorsque le champ d'épuration dégèlera et pourra être réparé ou remplacé. Cela signifie qu'il faudra vidanger la fosse septique chaque fois qu'elle se remplit, ce qui pourrait survenir aussi souvent que deux fois par semaine.

Pour un réservoir de rétention (fosse scellée), il serait utile de demander au vidangeur d'installer une alarme de trop-plein pour signaler quand le temps est venu de vidanger la fosse. Si votre installation gèle, appelez un spécialiste (un vidangeur ou un installateur). Bon nombre d'entrepreneurs possèdent des injecteurs à vapeur pour dégeler les tuyaux. Ils peuvent aussi mettre en place des rubans chauffants ou un chauffe-réservoir. N'ajoutez pas d'antigel, de sel ou d'autres additifs dans la fosse et renoncez à laisser couler l'eau continuellement pour dégeler l'installation.

Que faire si mon installation septique a besoin de réparations?

Si vous remarquez un problème, il est impérieux d'intervenir sans tarder pour protéger votre santé et votre milieu. Communiquez avec un entrepreneur autorisé pour obtenir des conseils. Selon le cas, il vous proposera de vidanger la fosse, de réparer une cloison endommagée ou un drain fissuré, de remettre de niveau le conduit de distribution principal, de remplacer la fosse septique ou même peut-être de remplacer l'ensemble du champ d'épuration.

Ce que dit la loi

La loi exige que vous signaliez tout problème à la municipalité avant de procéder à des réparations ou au remplacement de l'installation. Tout travail incluant le champ d'épuration doit être accompagné par un plan fait par un ingénieur ou un technologue. En plus, une inspection devra être faite et un permis émis avant que vous ne puissiez exécuter les travaux de votre installation septique, qu'elle soit nouvelle ou modifiée. Si vous avez besoin changer votre fosse septique, un entrepreneur ou la municipalité peuvent vous aider à déterminer la taille de la fosse septique. Vous découvrirez peut-être qu'il vous faut une plus grosse fosse septique que celle que vous possédez actuellement. Si vous devez remplacer ou aménager une fosse septique, vous devez connaître les règlements relatifs à son emplacement par rapport à votre maison et à votre puits, à la maison des voisins et à leur puits, de même qu'aux étendues d'eau des environs. Certaines marges de retrait sont obligatoires afin d'empêcher que les eaux usées de votre installation septique atteignent et contaminent les sources d'approvisionnement en eau avoisinantes. Au Québec, la fosse septique  doit être située de 1,5 m des limites de la propriété, résidence ou conduite d'eau de consommation, de 15 m d'un puits ou un plan d'eau. Le champ d'épuration doit être situé de 2 m des limites de la propriété, arbre ou conduite d'eau de consommation, de 30 m d'un puits et de 15 m d'un lac, cour d'eau, marais ou étang. Les distances minimales peuvent varier d'une municipalité à un autre.

La vidange de la fosse septique.

La vidange de la fosse – Avec le temps, les boues s'accumulent au fond de la fosse septique. Si on les laisse s'accumuler, elles finiront par se déverser dans le champ d'épuration et auront tôt fait de boucher les drains de distribution. Quand cela se produit, les eaux usées montent à la surface du sol ou, pire, sont refoulées à l'intérieur de la maison. Non seulement une installation septique obstruée peut être dangereuse pour l'environnement et la santé de votre famille, mais elle entraîne des frais de réparation très onéreux.

Le programme de vidange fosse septique réalisé par la municipalité – Depuis 2005, la Municipalité de L'Ange-Gardien gère pour ses citoyens la vidange des fosses septiques et de rétention. La vidange se fait de façon systématique à tous les deux ans, soit les années impaires pour le secteur ouest de la Municipalité et les années paires pour le secteur est.

Vous n'avez donc pas à vous soucier de faire vidanger votre fosse, la Municipalité s'en occupe, tout ce que vous avez à faire est de dégager les deux couvercles de votre fosse avant 7h30 le lundi matin et permettre l'accès au camion dans l'entrée de votre cour, lorsque le responsable de ce service communique avec vous.

Le système de vidange utilisé par la Municipalité consiste à séparer, lors de la vidange, les solides des liquides et de retourner à la fosse les liquides. Ce procédé à plusieurs avantages dont ceux-ci :

  • En retournant les liquides à la fosse, celle-ci conserve sa flore bactérienne ce qui augmente son efficacité ;
  • En vidangeant seulement les solides, nous réduisons la quantité de boues qui doit être transporté,  traitée et rejetée dans l'environnement.

Où puis-je obtenir des renseignements supplémentaires?

  • bureaux municipaux locaux
  • entrepreneurs agréés en installations septiques (consultez les Pages Jaunes)
  • ·         ministère provinciaux responsables des installations septiques p. ex. Ministère du  Développement Durable, de l'Environnement et des Parcs.
 Texte pris du site de la SCHL et modifié.
  Fosse septique

Une fosse septique est un réservoir étanche destiné à recevoir les eaux usées, incluant les eaux ménagères, avant leur évacuation vers un élément épurateur. Son rôle consiste à clarifier les eaux usées en vue de leur traitement.

Élément épurateur

L'élément épurateur est un ouvrage destiné à répartir les eaux clarifiées sur un terrain récepteur en vue de leur épuration par infiltration dans le sol.

Conseils et recommandations :

  • Ne jamais déverser de produits nettoyants dans la fosse septique ou autres produits naturels;
  • Ne jamais jeter de solvant, peinture, l'huile, graisse, papier essuie-tout, serviette sanitaire, condom, papier mouchoir, mégots de cigarette et aucun produit non biodégradable;
  • Ne pas envoyer les eaux d'un broyeur à déchet et d'un adoucisseur d'eau dans l'installation septique ;
  • Ne pas planter d'arbre ou arbuste à proximité de l'élément épurateur;
  • Ne pas circuler avec des véhicules automobiles au-dessus des différentes composantes du système septique;
  • Ne pas construire de bâtiments accessoires (remise, cabanon ou autres) ou de piscine au-dessus de l'installation septique;
  • Ne pas déneiger la surface entourant l'installation septique durant la saison hivernale;
  • Ne jamais faire de raccordement des drains pluviaux à votre installation septique;
  • Installer des accessoires de plomberie économiseur d'eau;
  • Installer des cabinets d'aisance à faible débit;
  • S'assurer de l'étanchéité des accessoires de plomberie;
  • Il est normal que la fosse soit toujours pleine jusqu'au bas du tuyau de la sortie (radier);
  • Il est aussi normal de constater dans le premier compartiment de la fosse septique une apparence de solide (écume);
  • Vous n'avez pas besoin de remplir la fosse septique avec d'eau claire après la vidange avant de la remettre en service, car nous vidangeons avec la technologie Juggler, quiretourner l'eau filtrée à la fosse;
  • S'il y a un pré-filtre, rincer et nettoyer celui-ci deux fois par année.
  • L'aménagement paysager doit être conçu pour détourner les eaux de ruissellement de l'élément épurateur;

Changer les mauvaises habitudes telles que :

  • Utiliser la chasse d'eau pour se débarrasser d'un papier mouchoir;
  • Laisser l'eau couler durant le brossage des dents et le rasage;
  • Remplir le lave-vaisselle et la machine à laver à moitié seulement.